Le Shadow news du jour sera présenté par Victor (Global Brand Activation Lead), Arnaud Lamy (VP of Engineering) et David Chanial (Head of Infrastructure)

Le sujet principal du jour portera sur les raisons détaillées du retard des pré-commandes d’Ultra et d’Infinite.

I) Les retards, pourquoi ?

1) L’annonce du 29 octobre 2019

Ce jour-là, avec l’expérience que l’on avait niveau infrastructure (sélection GPU, CPU, comment les installer etc.), nous étions plutôt confiants sur le fait de pouvoir livrer les nouvelles offres en temps voulu et ce, malgré le côté inédit des data center Shadow (des serveurs avec autant de GPU spécialement pour des gamers dans une même baie par exemple) et le lot de problèmes que cela pouvait apporter.

2) Les soucis rencontrés

a) Aspect technique

Il est rare que tout se passe comme prévu (problème de refroidissement, problème de carte mère etc.). En effet, lorsqu’il y a du retard c’est souvent dû une accumulation d’inconnus plus qu’un problème spécifique, et c’était aussi le cas pour la situation actuelle. Le but étant de faire en sorte de les résoudre au fur et à mesure et de manière organisée.

Les retards ne sont donc pas dus à des livraisons ou commande de matériel tardives mais bel et bien des retards sur le travail en amont, au niveau de la validation de l’engineering, qui test en tant que machine standard, et une fois les performances et le matériel validé Shadow peut passer à la suite. Il est à noter qu’en data center, changer un élément amène souvent son lot important de vérifications (notamment au niveau compatibilité) et de soucis qu’il n’y aurait pas sur une machine locale, d’autant que tout changement, résolution de problème doit pouvoir s’appliquer sur des milliers de machines.


Pour plus de détail sur la manière dont se passe l’évolution hardware, lire le focus « Comment sont choisis et testés les composants qui sont installés en Data Center ? » https://shadowpc.fr/shadow-news-18-07-2019/

b) La communication

==> Pourquoi ne pas avoir prévenu les utilisateurs plus tôt ?

« Dans un premier temps Shadow pensait pouvoir tenir les délais, plusieurs solutions sont apparues tout au long du processus qui ont amené Shadow à ne pas communiquer sur les retard potentiels »

Victor, GBAL chez Shadow

Peu importe les soucis qui ont pu être rencontrés dans un premier temps, ils paraissaient parfaitement solutionnables, donc aucune raison de la part de Shadow de penser à un retard à ce moment-là.

Il est apparu, dans un second temps, comme une évidence qu’il y aurait du retard. Il était donc nécessaire aux équipes de Shadow de faire le point sur la manière de communiquer vis-à-vis de cela mais aussi sur quelles compensations apporter aux utilisateurs (ex : passage temporaire sur boost en attendant les offres Ultra et Infinite etc.)

===> Pourquoi ne pas avoir arrêté les pré-commandes plus tôt ?

                Shadow pensait réellement pouvoir livrer les nouvelles offres à temps et pour tout le monde, il est clairement apparu que ce n’était pas possible par la suite (seulement une petite portion d’Ultra et Infinite pourra être livrée en mars, tout le reste courant 2020). C’est la plus grosse erreur de Shadow que de ne pas avoir su arrêter les précommandes à temps.

===> Pourquoi annoncer des dates que vous ne pouvez pas tenir ?

                Aux vues du côté très récent du domaine dans lequel Shadow opère, il est difficilement possible d’attendre d’être sûr à 100% pour se lancer dans tel ou tel projet, d’autant que les éléments à la disposition de Shadow le 29 octobre 2019 ne leur permettait pas de penser qu’un quelconque retard était possible.

                Ce côté récent du domaine dans lequel opère les équipes de Shadow amène une nécessité d’innovation permanente de leur part du fait même qu’ils rencontrent souvent des situations que personne n’a encore rencontré (d’où les retards qui ont pu apparaître depuis la création de Shadow et qui sont aussi apparus pour les pré-commandes)


II) La suite des opérations

« Toutes les réponses détaillées seront apportées au cas par cas à chaque utilisateur le 19 février ! »

En ce moment, Shadow est en train de jongler avec les différentes alternatives qu’il a :

Quel CPU, GPU, barrettes de RAM etc. choisir. Suivant les solutions, cela peut être plus ou moins rapide, plus ou moins cher etc. Amenant à réévaluer certains détails que les équipes Shadow ne pensaient pas forcément avoir besoin d’évaluer à la base.

 A chaque petit mouvement de fait cela entraîne un nombre important de questions financières, techniques, de compatibilité, de performance, de satisfaction, de délais de livraisons etc. Il faut donc que Shadow s’organise avec les fournisseurs, avec les plannings des différentes équipes de Shadow etc. afin que tout puisse être fait de manière optimale.

Les livraisons d’OVH sont bien arrivées (cf le tweet d’Octave, PDG d’OVH, juste en dessous) pour les Infinite et Ultra qui arriveront en mars, mais un temps d’installation est nécessaire (2 à 3 semaines de délai). Ce lot a bien été validé par l’ingénierie et est donc de même qualité que les offres qui seront activées tout au long de l’année 2020. Cependant, il reste encore du travail côté ingénierie pour les lots suivants qui arriveront par la suite.

Petit Résumé de ce que l’on sait à l’heure actuelle 

QUESTIONS/REPONSES

Q : Quid du développement des différentes features ?
R : Il y a l’arrivé du support avancé des manettes en Beta notamment !

Q : Le développement est-il mis en pause pour se concenter sur les Infinite et Ultra ?
R : Non , pas du tout. Le développement continue (Features, VR etc.)

Q : Les délais de livraisons sont ils bon pour la livraison de la Shadow Ghost ?
R : Oui , sauf cas de force majeure en Chine.

Q : Du coup, les Ultra et Infinite sont repoussée à 2021 ?
R : Non. 2021 ne concerne que les gens souhaitant commander une Ultra ou Infinite maintenant et qui sont alors mis sur liste d’attente. Toutes les Pré-commandes faites avant le 30 janvier seront livrées et activées courant 2020.

Q : Le CPU de mon Shadow n’est pas le bon, il n’affiche pas la fréquence annoncée, pourquoi ?
R : Un CPU à deux types de fréquences : la fréquence de base, qui est utilisée pour toutes les tâches classiques, et la fréquence de boost (maximum), qui va être utilisée lors de tâches lourdes comme les jeux vidéo par exemple. Seulement Windows n’affiche que la fréquence de base et pas la fréquence de boost, cette dernière ne s’activant que lorsque le CPU est lourdement sollicité. Donc vous avez bel et bien le bon CPU sur votre Shadow, vous pouvez le vérifier avec des logiciels tel que CPUz par exemple.

Q : Quid du support avancé des écran pour smartphone ?
R : Cette feature est déjà intégrées à la partie « client unifié » des applications Android et iOS. Il ne reste plus qu’à les lier à la partie spécifique de chaque plateforme. C’est pour très bientôt !